Background 123portedegarage.net

Porte de garage : type d'ouverture et porte piéton

De multiples types de porte de garage sont disponibles. Chacun a ses atouts et ses inconvénients.

La porte de garage battante est la plus économique mais il faut avoir un débordement sur l'extérieur. La porte pliante se compose de vantaux articulés par des charnières ; idéale pour ceux qui manquent de place, elle ne peut guère être automatisée.

Portes garages battantes aluminium

La porte de garage basculante s’ouvre en venant se coller au plafond. Deux systèmes sont possibles pour la porte basculante : débordante et sans rail.

La porte de garage sectionnelle est constituée de panneaux amoviblescomme un volet roulant qui se place au plafond ou le long d'une paroi. Son prix est supérieur à celui d'une porte en accordéon.

Pour finir, la porte à enroulement consiste en des lames agrafées entre elles. Elle vous assure un gain de place mais n'autorise pas de portillon.

A ce sujet, n'omettez pas pas de décider si vous désirez installer une entrée piéton. Les portes de garages peuvent être fabriquées principalement dans quatre matériaux : l'aluminium, l'acier, le bois et le PVC.

Les plus solides se révèlent être les portes en en acier, mais le plastique s'avère le moins robuste et le plus économique. De son côté, le sapin est tout à la fois élégant et isolant.

Les acheteurs désirant bénéficier d'une bonne isolation avec une porte de garage en acier opteront pour une porte double paroi. Quant au nettoyage, il est pour ainsi dire négligeable sur un modèle en plastique ou en aluminium, mais nécessaire sur un modèle en sapin.

Les portes de garage sectionnelles latérales sont les plus aisés à installer soi-même. A l'inverse, d'autres systèmes d'ouvertures réclament obligatoirement un spécialiste, c’est le cas des portes de garage basculantes.

D'une manière générale, opter pour un professionnel offre de nombreux avantages : qualité, responsabilité, TVA à 7%...

Porte de garage : combien ça coûte ?



Le prix d’une porte de garage dépasse facilement les 1 000€.

Cela dépend des dimensions, du type d’ouverture et du matériau. Les portes battantes conviennent aux petits budgets, a contrario les portes à enroulement en métal font chauffer la carte bleue.

Une porte basculante en sapin se paye quelques centaines d'euros, mais le prix monte jusqu'à 3 000 euros pour la même porte en bois rare. Les fourchettes de tarifs sont ainsi très vastes, en conséquence il est indipensable de bien préciser ses besoins avant de se décider.

Il est toujours possible d'installer une motorisation sur une porte de garage, même si elle est déjà posée. A chaîne, à crémaillère, à bras… Divers types existent, mais attention, chaque automatisme va équiper une porte en particulier.

Ainsi, une porte à enroulement accueille un moteur tubulaire axial tandis que la porte sectionnelle supporte bien un moteur à crémaillère. Hors installation, une motorisation vaut de 150 à 800 euros, apportant dans tous les cas confort aux habitants comme sécurité à l'équipement.

La porte du garage joue un grand rôle dans le confort thermique d'un logement. Si les matériaux naturels ont des propriétés isolantes, il est aussi possible d'améliorer l’isolation dues à une porte en plastique et ainsi diminuer sa facture énergétique.

Elle peut par exemple être couvert de panneaux en laine animale ou en liège. On trouve d'ailleurs des kits d’isolation à partir de 30€ et les coffres peuvent être protégés avec une mousse en polyuréthane.

Particulièrement si vous rénovez un vieux bâtiment d'un vieux bâtiment, il peut arriver que l’ouverture de votre garage ne convienne pas aux tailles en vente. A quelques centimètres près, il est possible d'adapter un équipement d'usine mais sinon une porte unique devra être achetée.

Cette porte conviendra parfaitement et assurera de ce fait une bonne isolation. Dans ce cas de figure, il s'avère nécessaire d'avoir différentes mesures très précises et de contacter un professionnel[artisan agréé.